Paris sans ses touristes

Les restaurants de Paris sont peu courus. Tellement peu de touristes. Hier soir, marche de Saint-Lazare à Gare de Lyon, appareil photo du voyage, mais peu utilisé. Il faisait frais, le vent attaquait et les quais avaient des lampions de guinguette passé l'hôtel de ville. Pas beaucoup de monde encore. Paris sans ses touristes, c'est autre chose.
Aujourd'hui, même point de départ, mais direction Charles-Michels. Le 7e arrondissement est plus mort que jamais. Et la rue du Commerce, vivante. Comme toujours.
Côté photo, rien de bien marquant. Il y a des jours où il ne sert à rien de se charger de l'appareil. Mais s'en alléger, c'est courir le risque de regretter longtemps une occasion manquée.

Au final, la complicité de deux jeunes femmes. Gare de Lyon, près de minuit

Commentaires

Articles les plus consultés